Didier Castino

Gratuit
Entrée libre
Tout public
Après le silence, roman sélectionné

Prix du premier roman 2015

Un récit qui parle de la classe ouvrière, mais n’a rien d’une fiction prolétarienne.- Télérama, Christine Fernio

Didier Castino analyse avec précision et tendresse le temps révolu des Trente Glorieuses.- L'Humanité, Muriel Steinmetz

Ce roman bouleversant associe la chronique 
de la France ouvrière 
des années 1960-1970 
et le récit intime de l’absence, de la mauvaise conscience, la fierté et 
la honte mêlées des origines prolétaires.- L'Humanité

Une sincérité qui fait souvent la marque des premiers romans... On la retrouve cette année dans le très beau livre de deuil et de révolte de Didier Castino où un fils rend sa voix (sa vie) à un père décédé dans un accident d’usine.-Libération, Xavier Houssin

Auditorium Paul Méry