1 mar

La Fabrique du citoyen #4

Plus de 50 rendez-vous pour explorer les chemins de la liberté
Pour sa quatrième édition, La Fabrique du citoyen vous propose d’explorer les chemins de la liberté, en adressant un clin d’œil au cycle romanesque éponyme de Jean-Paul Sartre.
 
De début mars à fin juin, plus d’une cinquantaine de rendez-vous sont programmés dans les différentes bibliothèques bordelaises et permettront d’aborder, sous des formes diverses (conférences, tables rondes, ateliers, journée d’étude, expositions, spectacles), la liberté de création, la liberté de la presse, les rapports entre droit, histoire et liberté, ou encore de rendre hommage à Montesquieu et de célébrer les 80 ans de la retirada, l'exode des républicains espagnols qui a fortement marqué notre région.
 
Cette nouvelle édition de La Fabrique du citoyen constitue un préambule à la saison culturelle Liberté ! Bordeaux 2019, dédiée à la même thématique, qui animera cet été le territoire métropolitain.
 
Elle permet aussi de rappeler, à l’heure où notre pays connait une crise sociale profonde, l’importance des bibliothèques comme lieux d’information, d’échanges, de débats, leur contribution au renforcement du lien social et leur rôle essentiel au cœur de notre vie démocratique.
 
 

 

Nous avons demandé à Daniel Gonzalez Valencia, chargé d'action culturelle pour les bibliothèques de Bordeaux, de nous donner sa vision de la Liberté.
 
"Pour moi, la liberté c’est l’Art. Des fresques de Lascaux à la dernière proposition de Bansky, l’art est cet espace de réflexion puis de créativité qui nous libère complètement de toute subjectivité. J’entends par là, hormis les périodes d’académisme, qu'il y a toujours eu une porte à ouvrir vers la liberté de forme, de réflexion, d’utilisation chromatique. Certaines des propositions qui suivent sont empruntées de cet espace de liberté qui modifie sensiblement ou radicalement les codes et les méthodes de pensée. Pas de musique classique et je le regrette, je ne pourrais pas partager mon amour pour le Sacre du Printemps de Stravinsky, qui est pour moi une œuvre fondamentale, riche en affranchissement de tout académisme. Comme j’aime l’Art, le clip que j’aurais souhaité pour le Sacre du Printemps est la vidéo de Pablo Picasso proposant à la culture du XXème siècle Les Demoiselles d’Avignon. Ah ! j’oubliais, même si toute musique punk n’est pas présente, je pense que ce mouvement et sa musique est également la forte démonstration d’une volonté criante de liberté."
 
Et quoi de mieux que la musique, art libre par excellence, pour partager la vision de la Liberté de Daniel !
 
 

 

déroulez la playlist pour pouvoir l'écouter