8 juil

Des Kanaks en visite à Blanquefort.

Des Kanaks en visite à Blanquefort.
La médiathèque de Blanquefort a reçu une délégation de Nouvelle-Calédonie, avec dans ses valises contes et chants traditionnels…

Les 25 et 26 juin, la médiathèque de Blanquefort a reçu des bibliothécaires de la province des îles loyautés en Nouvelle Calédonie. Les médiathèques de  Lifou et d’Ouvéa était représentées, ainsi que l’association Lire en Calédonie, à l’origine de cette rencontre.
Des Kanaks en visite à Blanquefort.

L’intérêt des bibliothécaires kanaks s’est concentré sur le numérique et ses diverses applications à la médiathèque Assia Djebar. En effet, l’investissement de Blanquefort sur le numérique est significatif : la médiathèque dispose de 5 Ipads, autour desquels sont organisés « Les p’tits numériques »… Visite de la médiathèque, rencontre avec l’adjointe à la culture, atelier de manipulation des tablettes avec les classes maternelles, la délégation a suivi avec intérêt toutes ces propositions. La tradition de transmission kanake étant orale, le public de Nouvelle-Calédonie lit peu, d’où cet intérêt pour le numérique qui pourrait être un élément attractif vers la lecture, à travers par exemple les applications numériques de livres pour enfants…
Des Kanaks en visite à Blanquefort.

Des Kanaks en visite à Blanquefort.

Des Kanaks en visite à Blanquefort.

Des Kanaks en visite à Blanquefort.

Mais si les bibliothécaires des Iles Loyautés sortent enrichis de ces rencontres, le public et l’équipe de la médiathèque de Blanquefort ne sont pas en reste ! Une séance de contes et chants traditionnels issus du patrimoine oral kanak a été proposée dans la médiathèque : poulpes, crabes de cocotier, bernards l’Ermite, et poules sultanes ont enchantés les lieux le temps d’un mercredi après-midi, en dansant aux sonorités des langues drehu et nengone
Des Kanaks en visite à Blanquefort.

Des Kanaks en visite à Blanquefort.

Des Kanaks en visite à Blanquefort.

Enfin, le moment fort de cet échange a été la découverte des gestes et rituels chaleureux et pleins d’émotion lors des cérémonies de  la "coutume", geste d'accueil traditionnel entre deux individus ou communautés : "l'invité" demande à entrer dans le monde kanak avec un don symbolique, une pièce de tissu nommé "manou", dont chaque extrémité représente un lien entre les deux cultures.

En savoir plus sur la coutume kanake, dans cet article de la Maison de la Nouvelle-Calédonie.

Des Kanaks en visite à Blanquefort.